L'AXE TERRE-CIEL LE DEPLOIEMENT INTEGRAL

par lavieestlesens

 

Je vous propose au cours de ces 2h d atelier dans un endroit porteur d' énergie, de mettre à plat la conscience ordinaire et toucher la conscience de notre vraie nature reliée à l énergie de la terre et du ciel

comment?

 

-1/ calmer le mental: observer ce qui nous entoure : voir , sentir , gouter , toucher , entendre , se relier au corps et au ressenti de l'instant

 

-2/ créer son axe Terre/Ciel.

réaligner ces énergies d’en haut en d’en bas : la Terre-mère : elle nous donne la stabilité, la sécurité , l’abondance et le ciel, figuré dans notre système par le soleil , la Lumière au sens propre et figuré , le porteur des nouveaux codes , de l’influx qui nous permet de transmuter nos énergies .

visualisation , prière maya , association d ‘image et phrase pour chaque chakra 1 à9

 

-3/ en final ,un temps pour la gratitude ,chacun prend le temps de remercier s'il le souhaite, une autre façon d'etre en lien avec l'univers.

 

Nous nous mettrons dans les meilleures conditions pour calmer les pensées indésirables ,entre autre écoute d'une vidéo d'Alex Michel ,vibrations sacrées.

 

Il n'y a que l'expérience menée à son terme qui libère. Nous sommes poursuivis toute une vie par ce que nous n'avons pas osé vivre avec entièreté. Christiane Singer

 

 


 

 

 

Les arbres sont des capteurs naturels d’énergies cosmo-telluriques :

 

– Énergie cosmique, captée par les branches

– Énergie tellurique, captée par les racines

L’arbre agit donc comme un lien entre la terre et le ciel.
Lorsque l’on entre en contact avec un arbre, c’est le même principe que la radiesthésie, il s’établit une connexion entre vous et l’arbre, grâce à l’énergie de la nature.

Les humains sont aussi des capteurs d’énergie, placé comme les arbres entre le sol et le ciel nous sommes baignés en continu par des courants cosmiques et telluriques qui nous traversent et permettent la communication entre notre esprit et la matière

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page